Nov 112012
 

Le Makowiec est une brioche, roulée, fourrée à la pâte de pavot.

C’est un gâteau polonais traditionnel servi surtout durant la période de l’avent.

Il demande beaucoup de travail mais c’est tellement bon …

 

 

 

 

La Pâte :

  •     500 gr de farine
  •     1 pincée de sel
  •     1 sucre vanillé
  •     125 g de sucre
  •     2 œufs
  •     100 g de beurre fondu
  •     20 gr de levure de boulangerie
  •     +/-  18 cl de lait tiède
  •     1 jaune d’œuf

La farce :

  •     200 gr de pavot
  •     100 gr de sucre
  •     1 œuf + 1 blanc d’œuf
  •     25 gr de beurre
  •     20 gr de noix
  •     20 gr de noisettes
  •     30 gr de raisins sec  (trempés dans du rhum)
  •     2 cuil à soupe de zeste d’orange
  •     2 cuil à soupe de miel

Préparation de la farce :

Rincez le pavot à l’eau claire pour le nettoyer . L’ébouillanter durant 5 mn, puis le laisser tremper durant plusieurs heures (voir toute une nuit).
Vous pouvez éviter cette étape en utilisant du pavot « prêt à l’emploi » que l’on trouve en sachet sous-vide ou en conserve ;)
Bien égouttez à l’aide d’une étamine puis mixez soigneusement jusqu’à obtention d’une pâte de pavot bien homogène. Les grains de pavot étant petits, l’opération pourra demander de longues minutes.
Rajoutez ensuite dans le mixeur le beurre fondu, l’œuf entier, le sucre, le miel, les fruits secs, les raisins secs imbibés de rhum et enfin le zeste d’orange.
Placez ensuite votre préparation dans un récipient fermé et conservez au réfrigérateur.
Il vous faudra encore ajouter délicatement le blanc d’œuf battu en neige à la préparation mais n’effectuez cette étape qu’avant de devoir étaler votre farce sur la pâte abaissée !

Préparation de la pâte :

Délayer la levure dans 2 cuillères à soupe de lait tiède. Ajoutez une pincée de sucre. Réservez.
Le levain doit doubler de volume !
Faire fondre le beurre.
Mélanger la farine, le sel, le sucre, le sucre vanillé dans un saladier.
Ajouter les 2 œufs entiers préalablement battus, le beurre fondu puis le levain.
Ajouter le lait au fur et à mesure pour obtenir une pâte souple mais pas collante. Si besoin remettre un peu de farine.
Pétrir la pâte comme une pâte à pain durant 20 mn. La laisser reposer à l’abri des courants d’air pendant 2 heures dans un saladier recouvert d’un torchon légèrement humide.
Dégazer la pâte,  la retravailler durant quelques minutes.
Personnellement et pour des raisons de pratique, je divise le pâton en deux. Cela me fait alors deux makoviec de plus petite taille, mais bien plus facile à travailler !
Divisez donc le pâton en deux. Abaisser la pâte sur un torchon jusqu’à obtenir une épaisseur de 1 cm (pas moins !) et former un carré. Recouvrez de la moitié de la farce en laissant 1 cm de libre sur les côtés. Roulez le tout en vous aidant du torchon si nécessaire. Aplatissez les bords en leur donnant une forme arrondie. Renouveler l’opération pour le deuxième pâton.

Préchauffer le four th 170.

Déposez les rouleaux sur du papier sulfurisé ou une plaque beurrée. Badigeonnez généreusement au pinceau avec le jaune d’œuf allongé d’un peu d’eau. Enfournez durant 50 mn, tout en surveillant. Si la pâte colore trop vite, recouvrez le d’une feuille d’alu.

Laissez bien refroidir puis saupoudrez de sucre glace.

Le Makowiec peut se conserver une dizaine de jours mais plus vous attendez, plus il perdra en moelleux. . .

BON APPÉTIT :)

Vous avez essayé cette recette et elle vous plaît ? Pensez à poster pour partager votre expérience, mon blog est affreusement gourmand de commentaires ;)

Soutenez nous aussi grâce à facebook !

  11 Responses to “Makowiec”

  1. la grand-mère de mon ex mari mari faisait ce genre de gâteau et je l'adorais !!!! merci pour la r7 ! bisous

  2. Je ne m'en souvenais plus ! C'est un plaisir de voir cette recette, merci beaucoup et bravo ! Bises. Jeanne

  3. Ma grand-mère était polonaise et mon grand-père tchécoslovaque. Malheureusement, je ne les ai pas connus car ils sont décédés tous les deux très jeunes.
    maman raconte de fabuleuses histoires, autour de la cuisine familiale…
    c’est en cherchant il y a qq mois une recette de pounchki que j’ai découvert ce site. Je me régale des yeux et de bonheur, faute de pouvoir les déguster car je suis intolérante au gluten…
    pour ce gâteau que j’aime tant, je préfère une brioche plus épaisse et une garniture généreuse, c’est pourquoi je ne divise pas la pate en deux.
    Certains y placent dessus des crouchtikis (« crumble » du placek) ou d’autres y mettent un glaçage au sucre glace.
    Gourmande comme je suis, je préfère la première version,…..

  4. Humm, le makotsch, est un super gâteau au pavot, une fois fait, on ne peut que avoir l’envie d’en refaire, tellement sait bon. Certes un peu long, mais sa en vaut la peine.
    Super blog avec des recettes polonaises.
    Bonne journée.

  5. ça respire le délice !!!

  6. J’adore ce genre de recette, ms belle Soeur Allemande fait in gâteau pareil et c’est succulent C’est sur que je vais essayer la tienne et je te donnerais de mes nouvelles. Bisous Francoise

  7. merci pour ce délicieux partage que je ne connaissais pas. Bisous Françoise bonne soirée

  8. faut-il piquer la pâte avec une fourchette pour faciliter la cuisson?

    • non pas besoin de piquer vu que c’est une brioche et que justement elle doit monter :) Si vous avez besoin d’autres conseils, je suis à votre dispositon ! merci de votre visite et bonne soirée !

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)